Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 20:31

C'est-à-dire, pour les petits futés, qui datent d'avant Christophe Colombch! Hé oui!
Car selon les historiens, le Mexique était déjà habité plus de 20 000 ans avant lui.
Entre 1200 avant Jésus-Christ et 1521 après, date de l'arrivée de Hernan Cortès qui sonna le glas des civilisations précolombchiennes, de nombreux peuples, aux moeurs et aux coutumes aussi diverses que variées, se succédèrent.
En voici un petit résumé succinct... ne vous y perdez pas, tout ou presque finit par "èque"-(olmèque, toltèque, aztèque, zapotèque, hypotèque, bibliotèque... oups !) - c'est d'ailleurs un peu ridicule, cette manie de rajouter toujours la même syllabche à la fin des mots, nonch?

Chronologie (à peu près acceptée par tous les historienchs)
   
Périodche archaïqche : entre -60 000 et -1500 (avant J-C)
Périodche préclassiqche : de -1500 à -400 : Les Olmèques
Périodche classiqche : de + 250 à +900 (après J-C) :
                        - Le peuple de Teotihuacan (+250 à +600)
                        - Les Mayas (rien à voir avec une abeille) (+250 à +900)
                        - Les Zapotèques (+300 à +600)
Périodche postclassiqche : entre +900 et +1521
                        - Les Toltèques
               
- Les Aztèques (aussi appelés Mexicas)
                - Les Mixtèques
                        - Les Huaxtèques
                        - Les Totonaques
                        - Les Tarascos
                       
C'est pas rigolo tous ces petits noms bizarres? Hein? ça vous dirait pas d'avoir un aïeul Mixtèque (-frite? ou Mi-xtèque, Mi-africainch? oh làlà c bon faut se détendre.)

LES OLMÈQUES (site : Parc de la Venta, Villahermosa)

teteolm--que.jpg
Où vivaient-ils?
Sur la côte du Golfe, au Sud de Veracruz et dans l'état du Tabasco.
Quand?
Entre 1200 et 400 avant notre ère
Bases de la civilisation
Agriculture, commerce (Culture du maïs en particulier).
Croyances
Les Olmèqches vénéraient le dieu jaguar, représenté sous les traits d'un bébé, les dieux du feu et du maïs, mais aussi le serpent à plumes.
Sites / Vestiges
D'énormes têtes olmèques sont exposées au parc de la Venta, à Villahermosa. On en a retrouvé 6, ainsi que de nombreux objets en jade et en obsidienne. Les têtes olmèques peuvent atteindre jusqu'à 3 m. de haut. Elles présentent toutes les mêmes caractéristiques : des traits épatés, un visage comme "casqué".
Moi, j'en suis toujours pas revenue. A voir en vrai c'est sidérant!

  laventa3.jpg laventa1.jpg


LE PEUPLE DE TEOTIHUACAN
(site de ...devinez? Teotihuacan)
teoti.jpgOù?
Une vallée à 50 km au Norch-Est du centre du Mexiqche (vous suivez?), avec une cité qui s'étend sur plus de 20 km2, organisée selon un plan quadrillé. Teotihuacan aurait compté de 150 000 à 250 000 habitants.
Quand?
Environ 200 à 600 après J-C
Bases de la civilisation
Cette civilisation, le plus grand empire précolombien du Mexiqche, connut la prospérité agricolche. Elle exerçait un contrôle sur les mines de Pachuca, endroit ou on trouve de l'obsidienne, un matériau utilisé pour réaliser des outils et des couteaux tranchants, et s'était donc rendue indispensable à tous les peuples d'Amérique centralche, grâce au commerce de cette pierre.
Croyances
Le peuple de Teotihuacan honore Tlaloc, le dieu de la pluie et de l'eau, mais aussi le Quetzalcoatl, ou serpent à plumes, symbole de la fertilité et de la vie.
Sites, vestiges
La ville de Teotihuacan est répartie selon une topologie particulière; la "Piramide del Sol", la plus ancienne (elle aurait été bâtie vers 150 après J-C) répond à la "Piramide de la Luna", plus récente (après +250) de même que le reste de la ville.
pyramidedelalune.jpg
 (là c'est la pyramide de la lune. A moins que ça ne soit l'inverse...)

24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 12:00

Un p'tit coup d'oeil sur le Mexiqche...

itine--rairch.jpg

     Et sur notre itinérairch ... (3000 km environ en 18 jours.)


itine--rairchIII.jpg


 
Published by Saucisse - dans Mon itinérairch
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 00:39

calle.jpg
Dans la rue, on trouve toutes sortes de légumes, de fruits ou de condiments en conserve. L'en-cas parfait, c'est aussi un épi de maïs grillé encore tout chaud, à déguster en flânant sur le marché des artesanìas...

grainche.jpg
Des grainches, toujours des grainches!...(= graines en langue "che")

ke--es.jpg
La question subsidiaire : QU'EST-CE QUE C'EST?
Le gagnant remporte un voyage à Acapulco... (non, ce ne sont pas des souris mortes!!)

Pour finir notre petite exploration culinaire, voici quelques méthodes de cuisson utilisées au Mexique, qu'il vous faudra connaître pour bien faire votre choix une fois la carte du menu sous les yeux...

a la parrilla / al carbon : grillé au charbon de bois
al horno : grillé au four
barbacoa : cuit sous des braises chaudes
a la plancha : grillé sur une plaque
a la tampiqueña ; fines tranches de viande sautée, marinées dans un mélange d'ail, d'huile et d'origan
a la veracruzana : avec des tomates, des olives et des oignons.

Des spécialités :

le burrito : (qui porte bien son nom) : tortilla de froment fourrée d'un mélange de haricots, de fromage, de viande, de poulet ou de fruits de mer assaisonné avec de la salsa (sauce) picante ou du piment (une variante : le taco)
le caldo : bouillon de viande et de légumes
le ceviche
: hors-d'oeuvre de fruits de mer marinés dans du citron vert et mélangés à des oignons, du piment, de l'ail et des tomates
les chiles rellenos : poivrons farcis avec du fromage ou de la viande, frits puis cuits en sauce
le chipotle : poivrons séchés et fermentés dans du vinaigre
la entomatada : tortilla servie dans une sauce tomate avec du fromage et des oignons
les fajitas : tranches de boeufs frites avec des oignons, du poivron et des tomates
la gordita : beignet de maïs frit fourré avec des haricots frits recouverts de crème, de fromage et de salade (quand je vous le dis, que c'est bourratif!)
les huevos mexicanos : oeufs brouillés avec des tomates, du piment et des oignons
le menudo ; soupe de tripes... (bon appétit...)
le mole : sauce épicée à base de piment et parfois de cacao, servi avec de la volaille
le pibil : viande cuite au four; avec de l'ail, du piment, de l'origan et du jus d'orange
le pozole : ragoût de maïs, de viande et de légumes, riche et très épicé
la quesadilla : tortilla avec du fromage dedans, servie chaude
le sope : feuilleté de pâte de maïs servi avec de la salsa verde ou des frijoles (haricots noirs)
le tomate / tomatillo : c'est de la tomate verte!

Bon si vous avez peur des ravages du piment sur votre estomac, faites comme moi : pollo con arroz pendant 15 jours, et basta! (c'est du poulet avec du riz!) ; une variante : pollo con fritas...

Et.... une recette : pour faire un VRAI guacamole, il vous faudra

des avocats (avocados)
des citrons (limon)
des citrons verts (limon)
de la coriandre (beaucoup) (eh oh, je suis pas un dictionnaire)
une pointe de tabasco (c'est chaud...)
et bien sûr, de l'huile d'olive ... (vous vous en doutiez)

Vous croyiez tout de même pas que j'allais vous dire dans quelles proportions, non? Faut faire ses expériences soi-même dans la vie!

Approveche!

Ps : j'entends d'ici mon frère me dire que j'ai oublié de parler des délicieuses figues de barbarie... vous savez, ces fruits qui "sentent le cactus"et qui poussent d'ailleurs sur ces arbres... eh ben, faudra aller goûter là-bas!

NB: merci au guide Lonely Planet pour sa contribution à mon article.

Published by Saucisse - dans Ce qu'ils manch
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 00:06
cacao.jpg A Oaxaca, la spécialité c'est le chocolat. Enfin, que les chocolativores se calment : plus exactement, c'est le cacao... c'est à dire que la plupart du temps, dans le chocolat ils ne mettent ni lait, ni beurre, ni crème (ou si peu...) du coup, ça fait moins grossir mais qu'est-ce que c'est amer!

ramboutan.jpg

Au milieu, les trucs rouges et velus (si, si), c'est des ramboutans. Je n'ai pas goûté mais il paraît que ces petits fruits sont très rafraîchissants; derrière, il y a des caramboles (quand on les découpe, ils sont en forme d'étoile), des fruits un tout petit peu sucrés et qui contiennent beaucoup d'eau (j'en avais déjà goûté à la Réunion); à côté, des prunes et ceux du bout (les oranges), je ne sais pas ce que c'est... avis aux connaisseurs.

marche---copie-1.jpg
Aaaah, les bons légumes du Chiapas... Le truc avec les mexicains, c'est qu'ils ont du mal à considérer les vertus du légume en soi. Parce que vous voyez, une bonne soupe de légumes ça ne cale pas assez... donc il faut rajouter des trucs à côté, ou alors, une bonne demi-tonne de fromage au fond de la soupe fera l'affaire.

saucisse.jpg
        Bon, je vous en sers combien? C'est pour décorer une salle des fêtes?




Published by Saucisse - dans Ce qu'ils manch
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 23:15

feve.jpg
Bon ok, je vous l'accorde, c'est vrai qu'ils s'y connaissent un peu en haricots...

tortilla.jpg

Alors ça, c'est comme qui dirait le must : la tortilla, une galette de maïs à peine cuite. C'est la base de tout repas mexicain (un peu comme le pain chez nous).

crevette.jpg

Une petite faim? Mmmh, des crevettes (camarones) a la plancha ...
(c'est à dire, juste grillées sur une plaque)

poiscaille.jpg
Une petite faim? Euuuh... ça vous dit de mordiller un poisson sec??


Published by Saucisse - dans Ce qu'ils manch
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 22:26

Comme le montre la photo ci-dessous, la nourriture au Mexique est très variée.


div.jpg

Cependant, il est temps de tordre le coup à certaines rumeurs qui circulent sur le compte des mexicains :
- non, ils ne mangent pas que des "tacos" avec des "enchiladas" arrosés d'une bonne dose de tequila ou, éventuellement, d'une corona (la bière nationale), le tout affublé d'un sombrero aux couleurs châtoyantes (Zorro, si tu nous entends... mes amitiés à Bernardo)
- ok, ils aiment le guacamole, mais ils n'en mangent pas forcément à TOUS les repas
- enfin, le chili con carne est surement le plat préféré de Speedy Gonzalez, qui ne rechigne pas ensuite à faire sa sieste sous un cactus, mais ce n'est pas le cas de la majorité des mexicains.

Il faut dire que les soit-disant produits mexicains (en fait, tex-mex, c'est à dire considérablement aseptisés - les américains sont passés par là!!) qu'on trouve en France dans les supermarchés ne rendent pas justice aux saveurs et à la diversité de leur nourriture...

Ayant traversé plusieurs états de leur beau pays, j'ai pu constater qu'à chaque région de nouvelles perspectives de découvertes culinaires s'offraient à moi.
Un point commun cependant, en tous cas dans les restaurants ou "cantines" où nous avons mangé : l'huile. En espagnol ça se dit "aceite" (à ne pas confondre avec "aceituna", les olives), et je peux vous dire qu'ils ont parfois la main un peu leste pour fabriquer les plats...

Ci dessous, une liste des "rencontres" culinaires que j'ai pu faire, ma région préférée restant le Chiapas, pays de la vitamine par excellence, ou on peut se gaver de légumes et de fruits plus beaux les uns que les autres, et qui par leurs couleurs éclatantes sur le marché vous mettent l'eau à la bouche...

tamale.jpg

Ca, c'est un tamal : une pâte de maïs farcie de viande, de haricots, de piments ou sans farce, enveloppée dans des feuilles de maïs ou de bananier et cuite à la vapeur.

nouilch.jpg
Ca, ce sont différentes sortes de nouilles plus ou moins fines qu'on achète au kilo (non, ce ne sont pas des vers).

champi.jpgLà, vous voyez du "Chile", c'est à dire du piment. Il y en a de toutes les couleurs, du noir au rouge en passant par le pourpre et parfois le violet!

Et aussi du vert, encore plus fort (j'en ai fait les frais ... innocente voyageuse qui croyait que c'était du poivron, j'y ai mordu à belles dents--depuis, elles sont tombées...)


piment.jpg






Le petit Charlie s'est
égaré dans cette photo... sauras-tu le retrouver?

Published by Saucisse - dans Ce qu'ils manch
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 21:26
Bon alors ça y est? C'est décidéch? Vous partez au Mexiqche?
Voici des petits conseilchs, en toute modestie, pour vous aider.

        D'abord, L'ITINERAIRE

Je vous en supplie, que vous soyez jeune ou vieux, routard averti ou timide voyageur, NE VOUS CONTENTEZ PAS de visiter le Yucatan. Evidemment, C'est magnifique à voir. Mais c'est aussi blindé de touristes en short, et les sites archéo ont un peu perdu de leur authenticité, comme vous pouvez le lire dans mon récit de voyage. Evidemment, ça dépend du nombre de jour que vous avez prévu pour votre virée, et si vous préférez le farniente sur les plages (magnifiques au demeurant) de la côte Est. Mais il y a tant de paysages féeriques à voir, et qui sont moins fréquentés. Préférez par exemple si vous ne devez en voir que quelques uns le site de Chichen Itza, (où vous aurez du mal à entendre de l'espagnol) couplé avec Uxmal, qui n'est qu'à quelques heures de route, beaucoup moins fréquenté et qui constitue, pour ma part, avec le parc de la Venta à Villahermosa, la plus grosse émotion esthétique de ma vie. D'autant que les lieux de visite à Chichen ont tendance à être de plus en plus restreints, à cause des dégradations occasionnées par le tourisme de masse, ce qui n'est pas encore le cas à Uxmal.

Il y a aussi tout le Mexique du Nord à visiter, ce que je n'ai pas eu le temps de faire, de la frontière américaine jusqu'à Acapulco : l'atmosphère y est très différente de celle de Mexico ou Cancun, puisque les lieux sont imprégnés de la culture des chevaux et des cowboys : vous pourrez notamment y visiter des haciendas et des fabriques de selles et autres accessoires en cuir faits par des artisans qui emploient des techniques séculaires, et voir des "ganaderias", des élevages de taureaux de corrida.


        DANS LA VALISE

Ne perdez pas de vue que le Mexique est un pays grand comme les Etats-unis, (un peu moins), qui est soumis à de nombreux micro-climats. Selon la région où vous partez, et selon l'époque de l'année, il vous faudra aussi bien des vêtements très légers, avec protection solaire, chapeaux et kit de réhydratation, que des vêtements de pluie (si vous passez par le centre du Mexique, les précipitations y sont très abondantes et même violentes (orages), au point d'inonder les rues), ou encore des vêtements chauds si vous rendez dans des régions montagneuses (A San Cristobal par exemple, ou il ne fait qu'un petit 17 ° la nuit même en plein coeur du mois d'août). Le truc qu'il serait bête d'oublier (si vous allez dans le Yucatan) : son chapeau et son maillot de bain...

        POUR SE SOIGNER

Les trousses à pharmacie habituelles : pas de recommandations particulières en ce qui concerne les moustiques, pour ma part j'ai toujours dormi sans moustiquaire et j'ai survécu... Prenez quand même une pommade à l'hydrocortisone qui apaise après les piqûres. A ma connaissance il n'y a pas de vaccin obligatoire pour partir au Mexique. Attention tout de même à ne pas régler le ventilo trop fort la nuit, ça serait bête de revenir du Mexiqche avec la crève...

        POUR MANGER

Estomacs fragiles, filles au régime, gare! Il y a pas mal de trucs super épicés à consommer, mais si on est attentifs on s'en sort plutôt bien. En ce qui me concerne mon obsession était de trouver un truc sain à manger, c'est à dire moins de 150 000 calories (je cherche encore) : là-bas la nourriture est très riche, bourrative, très sucrée ou grasse, sauf peut-être au Chiapas ou on mange des bons légumes du coin cultivés par les Indiens, mais quand même (faut pas pousser) avec une bonne couche épaisse de fromage fondu dessus...
On peut s'acheter des tomates sur le marché, mais il faut faire attention avec quoi on les lave : plutôt de l'eau minérale que de l'eau du robinet.
       
A ce sujet on m'avait conseillé d'éviter l'eau potable là-bas, j'en ai quand même bu, et je me suis lavé les dents avec, et résultat... rien. Aucune conséquence. (C'est pas un pays sous-développé quand même!). Bien sûr, un petit peu de parano ne fait jamais de mal.
       
Par contre les fruits de mer et les poissons y sont souvent excellents (sauf exception) : mon meilleur souvenir culinaire de là-bas reste des Gambas "à la plancha", juste retournées dans une once de beurre avec du persil, dégustées à Villahermosa... et bien sûr la délicieuse limonade aux citrons verts piquants.

        POUR DORMIR

Nous, on a dormi dans des hôtels. La plupart du temps; des deux, trois, quatre étoiles. Comme je n'avais pas un budget extensible, et que je ne suis pas chochotte, je préférais les 2 étoiles... à deux ça revient nettement moins cher, et ça nous a permis de toujours dormir dans les centre-ville, tout près des choses qu'il y avait à voir. A déconseiller toutefois, les hôtels trop près des sites archéologiques : ils sont souvent hors de prix et en plus pas forcément confortables, bruyants, etc. Avant de prendre une chambre, regardez si elle donne sur la rue (à cause du bruit, car les routes sont mauvaises et les camions et voitures font un de ces boucan la nuit... vive les boules quiès) et surtout, si elle a un ventilateur qui marche, ce qui est parfois une question de survie étant données les températures qu'on peut trouver dans certaines régions, souvent sans un souffle d'air...
       
Dans l'ensemble les Mexicains sont tout à fait charmants avec les étrangers, un peu moins dans les endroits hyper fréquentés, mais pour leur professionnalisme, leur accueil et leur sens du tourisme je leur donnerais une note de 8/10.

        LES PAPIERS

Si vous êtes ressortissant de l'Union Européenne, pas besoin de visa. C'est mieux toutefois d'avoir un passeport (pas périmé!), c'est un document qui rassure à la douane et avec lequel vous pourrez franchir les barrières de sécurité sans problème. En passant par les Etats-Unis, je me suis compliqué la tâche, mais j'ai eu droit en récompense à un beau tampon sur mon passeport, et ça n'a pas été trop difficile de re-franchir la frontière dans l'autre sens (évidemment, j'ai mon frère qui habite là-bas, et je ne ressemble pas trop à une "sweatback", une immigrée clandestine....)

        LE MATERIEL VIDEO

Bien sûr, vous allez vous en mettre plein les mirettes. Alors ce n'est pas le moment d'oublier son appareil photo, numérique ou pas, avec si possible une batterie de rechange et en pensant à le protéger de la chaleur. Si vous n'avez pas encore votre carte de 1 ou 2 gigas, vous pourrez acheter des cartes SD là-bas, oui madame, ils en ont, et aussi développer vos photos dans une borne numérique si vous êtes chanceux. Si vous partez à Cancun, un appareil photo "qui va sous l'eau" est indispensable, car vous n'êtes pas sans savoir que c'est un des endroits où on trouve les plus beaux sites sous-marins et récifs coraliens au monde.
       
A savoir toutefois, dans les sites touristiques on paie souvent une taxe pour les camescopes ou caméras DV, ce qui n'est pas le cas pour les appareils photo numériques.

        UN PEU DE SAVOIR-VIVRE NE NUIT PAS...

Si vous partez dans des régions un peu plus "roots", où vous verrez des Indiens, essayez de ne pas les mitrailler. D'abord, ils ont horreur de ça, car ils savent que souvent on exploite leur image à des fins non respectueuses de qui ils sont, sans leur payer aucun droit alors qu'ils vivent dans la misère la plus totale. Moi, j'ai toujours demandé aux gens s'ils étaient d'accord pour qu'on les prenne en photo, et la plupart du temps ils sont d'accord et ils sourient. C'est mieux que de se faire insulter dans une langue qu'on comprend pas, non?

Ils sont aussi pas mal paranos sur "l'espionnage". Par exemple, une fois on s'est fait jeter dehors d'un supermarché parce que je photographiais les différentes sortes de légumes bizarres que je voyais. Ils ont pas trop apprécié, car ils se demandaient bien ce que j'allais faire ensuite avec les photos. Donc, discrétion, respect.



20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 21:21
 
------------------
images-1.jpgimages-2.jpgimages-3.jpgimages-4.jpgimages-9.jpg


Ahaa Mystèèèèrch.
Pour le savoir rendez-vous sur mon blogch du tour du mondch...hihihi!

images-10.jpgimages-5.jpgimages-6.jpgimages-7.jpgimages-8.jpgimages.jpg
------------------

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 19:45
 
<< S. accepte de venir avec moi jusqu'à au moins quelques kilomètres de Cancun, pour que je ne sois pas toute seule à rendre la voiture de location, qui nous coûte une fortune (qui va être puisée sur ma carte de crédit! gloups). Nous avons donc atterri à Playa del Carmen, et c'est là que finit notre beau voyage, et aussi...c'est là que je reste!

Il y a tout ce qu'il faut : des plages de sable fin et blanc, des cocotiers, des beaux Americains au corps d'athlète qui se font dorer au soleil, le soleil, la mer turquoise, des planches à voile, des bateaux qui vont sur une petite île pas loin (Cozumel), des sites archéologiques, des fonds marins parait-il incroyables, arfff, enfin tout quoi!!!!!!!!!!!! Tout ce que j'aime!!!!

Si vous pouviez sentir à cette heure-ci la bonne odeur de poisson grillé que je sens, entendre le doux son mélodieux de l'anglais et de l'espagnol, et aussi le cri des oiseaux exotiques, voir les petits iguanes verts et gris que l'on trouve partout, et aussi voir notre hôtel, qui est à deux blocs de la plage, à deux blocs des restos, à deux blocs du marché, à deux blocs de tout quoi...Je veux pas monter dans ces avions de malheur pour repartir!!!Heureusement que nous n'avons pas commencé le voyage par ici car je n'aurais jamais décollé. En ce moment je sirote une délicieuse limonade à base de citrons verts d'ici, trés piquants et trés bons et trés rafraîchissants, avec du sucre. Mmmmmmmmmmmmmm!!!! Enfin un truc de bon !!

Tout ça pour vous dire que c'est un véritable déchirement pour moi de quitter le Mexique quand je trouve un endroit aussi parfait, et aussi sans avoir vu Cancun, ce qui était quand même mon rêve...Mais bon j'en avais marre de parlementer. Niveau S. c'est pas la joie, mais je pense que dans 2 mois, ça sera oublié, quand nous ne serons plus obligées de faire chacune des grosses concessions. Elle va retrouver sa bonne et son chauffeur, et moi ma vie normale, sans bruit du climatiseur la nuit et ventilateur énervant au dessus de ma tête!!!

Merci à tous d'avoir supporté mes plaintes durant ce voyage, car il fallait bien que j'extériorise mes frustrations en parlant à quelqu'un. Mais bon, cette copine n'est quand même pas un monstre! (Quoique...). En tous cas, JE NE DOIS PLUS PARTIR EN VACANCES AVEC UNE COPINE. Rappelez le moi à l'occasion...Quand je partirai en Australie, mon prochain voyage, par exemple..Autre chose. Une mauvaise nouvelle pour Benoit et Zaza. Pon-pon-ponpon (bruit de la marche funèbre). Le guide "Lonely Planet" est à l'agonie.

Ce guide extraordinaire, notre compagnon de tous les instants, qui nous a suivis partout, sans qui nous n'aurions jamais survécu ni trouvé le quart des informations dont nous avions besoin pour nous nourrir, nous loger, nous renseigner, nous orienter et donner de nos nouvelles, même au coeur de la jungle la plus dense, ce guide si précieux disais-je, auquel n'arrivent à la cheville ni le guide vert, ni le guide du routard, ce guide merveilleux se meurt. Comment dire? Ses pages ont subi l'assaut d'une chaleur terrible, des pluies torrentielles, de la chaleur moite de nos mains transpirantes, du froid des montagnes du chiapas et de la climatisation, des vieux chewing-gums et des gateaux secs stockés dans mon sac; il a subi l'affront d'une bouteille d'eau qui s'est honteusement renversée sur lui; ses pages sont gondolées, cornées, maculées...Bref il a été outragé. Aussi je pense le garder en souvenir et...vous en racheter un tout neuf!?

Voilà, mes petits cocos, demain je survolerai les Caraïbes pour rentrer au pays des dollars et du pétrole.
Aaaaaaaaaaahhhhhhh une bonne grosse "hot potato" fourrée à manger au mall !!! Mon rêve. Ca me consolera peut-être de quitter cet endroit paradisiaque...

Grosses bises.

A bientôt au tel, ou en vrai pour certains! >>

Published by Saucisse - dans Carnech de voyache
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 19:44
            Quelques photos de l'ancienne cité coloniale ...
bienvenu.jpg

        (on est sauvées, ils parlent le français couramment...)


Me--ridabynight.jpg

... et de la nouvelle mecque du tourisme occidental...

ce--ho.jpg
             
                                        ... CHICHEN ITZA.

souriez.jpg




Published by Saucisse - dans Carnech de voyache
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Saucisse
  • Le blog de Saucisse
  • : Ay Caramba! Vous rêvez d'une bonne limonada fresca? D'un tamal caliente? Montez dans notre voiture, on vous emmène!
  • Contact